Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Chroniques de Mame Fatou

Les Chroniques de Mame Fatou

Dans ce blog, je partage mes réflexions. Entre délire, sensibilité et humour, j'aborde différents thèmes - Santé, Littérature, Civisme, Faits de société, - à travers ma passion qu'est l'écriture...

La mort sur Facebook

La mort, nous la vivons tous les jours.

Tous les jours, nous entendons parler d’elle.

Que nous ne connaissions pas le défunt, cela nous peine quand même.

Mais beaucoup moins quand c’est quelqu’un que nous connaissons.

Pas exactement un ami proche ou un parent, mais il suffit simplement que ce soit une connaissance, que nous l’ayons rencontrée une seule et unique fois, se rappeler sa personne nous peine au plus haut degré.

Sur "Facebook", c’est tout à fait différent : qu’on connaisse la personne, qu’on soit ami avec elle ou pas, ça nous attriste ENORMEMENT.

J’ose penser, humainement, que le sentiment est le même, dès que nous voyons une publication qui annonce la mort d’un "facebooker" !

Les « j’aime » et les « commentaires » fusent de partout. On « aime », « commente » et prie pour elle, sans la connaitre parfois, par compassion forte pour ses « amis ».

Les témoignages sur le « mur » sont incalculables et tous plus tristes les uns que les autres.

Les « identifications », les « photos », les récents « commentaires ou publications dans un site, un groupe, une page, repris arrêt sur image » et « partagés » sur le mur de cet être « actif » il y a à peine quelques mois, quelques semaines, quelques jours, voire seulement quelques heures….

Je me vois alors « dans mon jour » !

Qui fera la 1ère publication annonçant ma mort ? Hein ? ;)

Un ami ? Un parent ? Un camarade ? Un prof ? Un "membre" de forum ? Un collègue ? Mon fils ? Ma fille ? Mon petit-fils ? Ma petite-fille ? Qui ?...

Que dira-t-il/elle au juste?

Comment la fera-t-il/elle?

Que ressentira-t-il/elle au moment d’écrire?

Écrira-t-il/elle en pleurant, les yeux remplis de larmes, les doigts tremblant, ou les mots refusant de sortir l’obligeant à écrire/effacer/écrire, avant de « publier »?lundi 7 décembre 2015

Et mon mur ? Que sera-t-il ?

Un « lieu » de recueillement, de prières, de témoignages, de réception de condoléances, de compassion, un témoin de l’amour et l’affection que le monde me porte ?

Qu’y dira-t-on ?

Tout le monde verra alors…sauf moi, la principale concernée !

Moi qui me jetais toujours sur le mur d’un défunt pour voir les photos, ses derniers publications et commentaires, s’il y avait un « malade » affiché ou un quelconque signe qui expliquerait cette mort d’habitude soudaine sur Facebook…

Moi qui reviens, chaque fois que je pense à ce/cette disparu/e, pour revoir ses photos et lire de nouveaux témoignages…

Moi qui reviens à chaque anniversaire ou évènement marquant, pour me souvenir, pour prier…

Je serai cette fois celle qu’on vient « épier » et celle pour qui même les non-amis prierons…

Et c’est quand je pense à ces moments (comme à cet instant où j’écris ce texte), que je retourne dans « Paramètres et Confidentialité » pour rouvrir mon mur, le rendre accessible, pour permettre à ceux qui ne pourront arriver jusqu’à ma tombe, de se recueillir et de prier pour moi…

Souvent, je pense désactiver mon compte, pour ne pas que ma mort me trouve « sur Facebook ».

Mais… L’éternelle curieuse que je suis, n’aimerait jamais rater cela (si Facebook existe encore!).

Et une voix rassurante…positive, me souffle que tout ce qui s’y dira, me parviendra, là-haut !

Qui publiera quoi ?

Qui aimera quoi ?

Qui commentera quoi ?

Qui partagera quoi ?

Laquelle de mes photos sera la plus en vue ?

Laquelle de mes publications sera plus « en vogue » ? (celle-là ? Peut-être ! Qui sait…Yalna yeex haha)

Lequel de mes commentaires dans les groupes, les pages où je participe, fera plus l’objet de partage et de commentaire sur la « toile » ?

Quelle sera ma dernière publication ? La toute dernière que je ferai avant de me retrouver de l’autre coté ?

C’est là que je prie DIEU, alors, de m’épargner la futilité, l’arrogance, l’insolence, l’ignorance, la médiocrité…

Je prie Dieu, fortement, qu’Il fasse que tout ce je dirai, ici et ailleurs, puisse profiter à une personne au moins, à l’Humanité…

Je prie Dieu, que toute photo ou vidéo de ma vie soit décente et instructive…

Je prie Dieu, que jamais je ne verse dans le laisser-aller et m’égarer de la voie du salut.

Je prie Dieu, que tout ce qu’Il mettra en ma possession (réseaux sociaux et autres) puisse être utilisé conformément à l’Islam, comme Il veut.

Je prie Allah, de nous guider et nous maintenir dans le Sirat Al Mustahiim, Siraatal lazina An Hamta Aleyhim, Hayril Mahduubi Aleyhim Walad Daa’aliin, Aamiiin.

Je prie Le Tout Puissant, Le Sage, Le Miséricordieux, de m’accorder une belle et douce fin au décours d’une vie longue, saine, utile et pleine d’enseignement !

« “Seigneur, parfais-nous notre lumière et pardonne-nous. Car Tu es Omnipotent” Coran 66:8 »

Reposez en paix !

Mame Fatou Sy.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article